• Arrivée en Malaisie sur l'île de Langkawi

    Lundi matin, nous quittons notre bungalow pour rejoindre à vélo l'embarcadère. Nous circulons à côté de la mangrove, de laquelle nous proviennent tout plein de bruits; sur la route on croise de gros lézards qui en sortent et des serpents morts! Et puis je me demande, encore une fois, comment font les thaïlandais qui y travaillent pour ne pas s'y perdre.  

    Nous arrivons à Tammalang et nous y entrons avec nos vélos. La dame qui nous a vendu les tickets la veille récupère nos passeports et nous patientons; j'en profite pour aller faire du change car le taux n'est pas mal. Nous récupérons nos passeports et nos tickets; il est 9h et le bureau d'immigration ouvre. Nous y allons, un petit coup de tampon de sortie et un petit pincement au coeur; ça y'est, nous quittons la Thaïlande. Pol charge les vélos sur le bateau et les positionne pour qu'ils ne bougent pas pendant la traversée. A noter que les marins sont très sympas et ils comprennent bien que l'on souhaite limiter la casse potentielle en cas de mer agitée. Nous montons à bord et c'est parti pour un peu plus d'une heure de traversée. Sur les écrans de television, passe un film sûrement thaïlandais plutôt etrange... je préfère regarder les magnifiques paysages qui s'offrent à nous et somnoler un peu; ça passe vite.  

    A noter que le service est réduit pendant le ramadan, 2 bateaux sur 4 seulement ne circulent, 9h30 et 15h30; il faut bien se renseigner.  

    Nous apercevons les côtes de Langkawi et toutes les îles qui l'entourent, c'est très beau! Nous sortons du bateau, pol récupère les vélos (heureusement qu'il est là, je n'aurais jamais eu la force d'attraper les vélos comme lui) et nous avons notre tampon d'entrée sur le territoire (en tant que francais, nous pouvons y rester 90 jours sans visa) puis nous passons par la douane. Ils confisquent à pol le bâton spécial chiens méchants; eh oui, il ne faut pas ramener de bois sur une île et le douanier lui dit qu'en malaisie, il n'y a pas ce problème de chiens, on verra. A part ça, ils ne vérifient rien et nous donnent une carte de l'île. Passage de frontière vraiment simplissime! Nous sortons du port par la zone duty free et nous achetons nos billets pour le mercredi, il n'y a que 2 bateaux par jour; il faut s'y prendre en avance et on n'aime pas ça! Le changement est flagrant, nous sommes bien en malaisie, pays musulman mais nous avions eu le temps de nous y habituer dans le sud de la thailande. Et puis, nous avançons nos montres d'une heure et nous pouvons d'ores et déjà constater que les gens parlent vraiment bien anglais. Nous partons vers Kuah pour trouver un distributeur de billets et nous prenons une pause déjeuner. Nous sommes venus à langkawi d'une part pour passer la frontière mais aussi pour nous reposer au bord de la mer. Nous partons donc direction Pantai Cenang, la plage touristique mais aussi celle qui offre des hébergements à un prix raisonnable. Après un bout de grosse route, nous bifurquons à gauche pour longer la côte et être plus au calme; ça grimpe. 20 kilomètres plus loin, nous y voilà. Nous trouvons un petit bungalow (chez Langkaburry inn) avec une terrasse de laquelle nous voyons la mer et il nous faut marcher 20 mètres pour pouvoir aller nous y baigner; le pied pour une journée de repos!

    Arrivée en Malaisie sur l'île de Langkawi

    Nous nous empressons d'aller profiter de la mer et des paysages qui nous sont offerts; c'est paradisiaque même s'il y a un peu trop de monde à notre goût et que c'est l'heure de sortie des jetskis! Cette plage reste encore aménagée de bonne manière, palmiers qui cachent les bungalows, il n'y a pas d'immeubles, ... espérons que ça restera comme cela.

    Arrivée en Malaisie sur l'île de Langkawi

    Nous dinons très bien dans un restaurant indien et j'apprécie beaucoup le goût de fromage de mon cheese naan... ça fait tellement longtemps... Le lendemain, petit déjeuner buffet à l'hôtel qui est vraiment top et compris dans le prix puis nous profitons de la mer deux fois dans la journée, notamment juste avant le coucher de soleil que nous pouvons admirer les pieds dans l'eau.

    Arrivée en Malaisie sur l'île de Langkawi

    Il faut beau et très chaud et nous apprécions le petit air marin qui souffle sur notre terrasse. Avant de repartir, nous prenons un bain matinal, au calme; quel bonheur. 


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :