• En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

    Jour 4: Wenjingzhen - Zhenyuan

    Apres un petit-dejeuner dans la rue, autour d'une grande table, encore une fois et l'achat de bananes au cours duquel nous avons repere des paquets de raisin avec des inscriptions francaises; nous voila partis pour une nouvelle journee de velo. Journee dans les montagnes, on ne cesse de monter puis de descendre; une sorte de slalom entre les montagnes; tout en croisant peu de monde sur la route, ce qui est fort agreable. Aujourd'hui, il fait gris et du coup la temperature est plutot agreable. Peu de luminosite mais pourtant le vert tendre des rizieres ressort tres intensement.

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er


    Ici, les gens n'etendent pas de ble sur la route, mais ils font secher des palissades de bois ou de bambous! A chaque lieu sa specialite locale! On croise enormement de volailles sur la route (et Pol adore les faire fuir!), des oies, des buffles et on asssiste meme a la traversee de la route de la famille canard pour aller rejoindre la riviere.

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er


    Toujours une vegetation luxuriante avec des palmiers, des bambous immenses, d'epaisses forets vertes et des plantations variees: mais, courgettes, tomates,...

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er


    L'etape n'est pas simple avec ses montees/descentes repetees et les encouragements de certains villageois font du bien au moral. Nous arrivons, contents, a Zhenyuan pour l'heure du dejeuner, pendant lequel nous deciderons de nous arreter la pour aujourd'hui; histoire de se reposer un peu avec tous ces kilometres avales. En cherchant notre hotel, nous avons croise des enfants a velo qui nous suivent, tous contents de rouler a cote de nous; c'est chouette!
    Moment dur de la journee, pour la premiere fois en Chine, hyper dur de trouver un restaurant ou manger le soir... on se demande ou les gens mangent.... on finit par trouver un grand restaurant ou on se contentera d'une assiette avec un dome de riz et de la viande marinee aux herbes.

    Jour 5: Zhenyuan - De'anxiang

    Apres un bol de nouilles avale, nous partons en profitons de la fraicheur du matin. Nous commencons au kilometre zero de la route, sensation agreable (a priori c'est toujours la S222, mais son nom varie selon les cartes). Pendant 55 kilometres, c'est vraiment top: une route peu passante, plate, ombragee, quelques habitations et des paysages fantastiques: montagnes tres touffues avec quelques cultures, palmiers sur le bord de la route et bambouseraies. Il y a des bruits d'animaux incroyables... on ne peut jamais se sentir seuls... et parfois c'est vraiment assourdissant. (cliquez sur les sons pour ecouter)

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er


    On voit nos premieres maisons sur pilotis et le long de la route, on croisera de nombreuses vaches qui sont parfois perchees dans les hauteurs; elles sont bien affutees pour la montagne. On verra aussi de nombreux fours a briques, comme des grands igloos en pierre.

    Il est 11h15 et il nous reste 20 kilometres pour arriver au prochain gros village pour manger. Les 5 premiers kilometres sont tranquilles puis cela commence a monter, encore et encore. C'est tres joli, le paysage devient quasiment desertique mais qu'est ce que c'est dur et il fait bien chaud. La faim commence a se faire sentir... heureusement nous voila en haut; il reste une descente et nous voila au village, a 13 heures (a cette heure-la, les chinois ont souvent fini de manger). Nous trouvons un restaurant ou nous pouvons manger et recharger nos batteries apres ces 70 kilometres.

    Quand nous repartons, il semble faire meilleur... mais la chaleur revient vite et cela monte toujours! On redescend un peu pour mieux remonter... je craque car c'est dur avec cette chaleur de folie et les kilometres du matin dans les jambes; ca va mieux apres. Une fois en haut, nous avons le privilege d'admirer une vue sublime (malheureusement... plus de batterie a ce moment la...): vue sur les massifs recouverts de feuillus vert sombre, avec la route qui file au loin en serpentant et les cultures en etage en plein milieu de la montagne, a des hauteurs incroyables. On a la chance de croiser une dame qui porte un gros bout de bois sur les epaules, elle a des yeux superbes et nous demande ou l'on va; ca me redonne sacrement du courage. On finit par arriver au village tant attendu avec 87 kilometres au compteur. On est acceuillis tres chaleureusement, par des gens qui sont tres communicants, malgre la barriere de la langue et on mangera un repas delicieux; on apprecie vraiment les repas dans les restaurants des tous petits villages.
    Nous croiserons egalement un petit polisson:

    Tu me vois?

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

    Tu me vois plus!

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

     

    Jour 6: De'anxiang - Nin'jer

    Cette fois-ci, petit dejeuner dans la chambre du gagner du temps mais on commence vraiment a detester les nouilles deshydratees.
    Le debut est difficile, nous commencons par monter a froid... mes muscles des cuisses n'aiment pas trop! Mais il fait tres frais et c'est agreable. Paysages superbes tout comme la veille. Nous atteignons le premier col a 1500 metres et demarre alors une longue descente qui nous offre un spectacle merveilleux: la terre ocre est bien rouge et contraste avec le vert tendre des palmiers et des rizieres. Nous croisons de jolis petits hameaux avec des arbres a paille pour les animaux. Et desormais, je m'amuse dans les descentes et ca, ca change la vie!!

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er


    On decouvre nos premiers champs de culture des palmiers. On arrive peu apres a un village repere ou il n'y a rien, si ce n'est la jonction avec l'autoroute et un petit resto de nouilles ou nous nous arretons car nous avons deja un petit creux. La suite de la route est plus "reposante", du plat avec quelques bosses. On croise un gros troupeau de vaches qui occupe toute la route; elles ecoutent hyper bien leurs eleveurs et elles nous laissent une voie pour passer.

    38 kilometres au compteur et ca va grimper de nouveau (sur la carte, mal renseignee... la route est bizarrement toute droite a cet endroit la...) et la pluie est de la partie; on installe les capes de pluie et on y va. On s'enfonce dans la montagne au fur et a mesure des lacets et on se demande ou l'on va. Meme si on est vraiment fatigues, on monte plutot a bonne allure. Plus on grimpe, plus on entend les bruits des bebetes s'intensifier et tout d'un coup, nous voila en haut, a 1660 metres d'altitude! On est ravis de voir le panneau qui indique que ca va descendre car on a bien grimpe aujourd'hui. La ville prevue est encore a quelques kilometres, il faut tenir meme si on a tres faim. On arrive avec la pluie et on commence par bien manger apres ces 65 kilometres.

    Juste apres notre arrivee a l'hotel, il se met a pleuvoir, c'est le debut des pluies de fin de journee. Nous profitons de cette ville pour faire une journee de repos, rien d'interessant a y faire (il n'y a pas de musees dans ces petits villes de campagne, comme chez nous) mais nous avons besoin de laisser nos jambes tranquille.

    Jour 7: Nin'jer - Pu'er

    Pol est un peu malade, du coup on part un peu plus tard que prevu en esperant que tout ira bien. On quitte la ville et ce n'est, une fois de plus, pas une mince affaire car les gens ne regardent pas ou ils vont... Nous voila sur une route tranquille (G213, tous les camions prennent l'autoroute a cote) en faux plat montant pendant 22 kilometres, il fait frais mais il y a un taux d'humidite juste incroyable... on est trempes au bout de 5 minutes. Nous decouvrons de nouvelles sortes de terrasses realisees avec des petits buissons au feuillage vert fonce; c'est juste magnifique; cela fait comme un paysage sculpte vu de loin. La riviere est de couleur rouge car elle a pris la couleur de la terre, c'est impressionnant. Avant de monter, nous nous mangeons une banane qui vient des bananiers du coin et elles sont juste delicieuses! 10 kilometres de montee s'en suivent avec la pluie et en haut, c'est tout brumeux et couvert avec cette humidite ambiante mais les paysages lors de la descente restent superbes.

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er

    En route vers le Sud episode 2 : Wenjingzhen - Pu'er


    Nous arrivons a Pu'er et il y a une voie reservee aux deux-roues mais ce n'est pas tres drole car les chinois conduisent vraiment... comme des chinois! En meme temps, nous avons pu croiser un grand nombre d'auto-ecoles, ils sont au moins 4 apprentis dedans et chacun son tour passe au volant et ca change tous les 3 kilometres...

    C'etait une petite etape de 47 kilometres, nous profitons de l'apres-midi pour nous reposer et tenter de visiter la ville... mais elle est vraiment ininteressante.


  • Commentaires

    1
    boagy
    Dimanche 16 Juin 2013 à 01:00

    hi I have cycled a lot of that route hard yakka some days , heavy rain when I hit Puer so I sat there drinking tea for hours and I hate tea but I was cold.

    Keep smiling hugs from Vietnam

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :