• Impressions Thaïlandaises

    Exercice difficile que de résumer nos impressions sur ce pays très vaste à la culture vraiment étonnante. 

    La Thaïlande est un pays riche comparé à ses voisins, on y retrouve un petit air d'occident en y arrivant (surtout après le laos). Des routes en bon état, des voitures, des centres commerciaux et une bonne partie de la population solidement arrimée à son smartphone! D'un autre côté, on est en plein dans l'asie du sud est et ça se ressent fortement. Le tout combiné, c'est parfois déroutant pour les touristes que nous sommes...

    Quoi par exemple? Tout d'abord, surtout avant bangkok, nous voyions le portrait du roi absolument partout; un véritable culte. Qu'il n'est pas vraiment permis de critiquer d'ailleurs... Politiquement les affrontements récurrents entre chemises jaunes et chemises rouges font froid dans le dos. Tout le monde est poli et courtois puis soudain c'est le bain de sang? Je ne sais pas si c'est en partie lié au problème de "perdre la face", mais c'est vraiment déroutant comme système de pensée, je ne m'y ferais jamais... Pour rappel, il ne faut jamais mettre quelqu'un dans une situation embarrassante, surtout en public. Pour nous cela a été parfois difficile, car si votre interlocuteur ne sait pas répondre à votre question c'est le drame... Il faut alors tout faire pour rattraper la situation!

    Ensuite, la vente d'alcool n'est autorisée que entre certaines heures, entre 11h et 13h puis de 17h à minuit; nous nous sommes faits avoir une fois, en voulant acheter des bières à 16h50... et la vente d'alcool est interdite les jours de fêtes bouddhiques, et ce pour tous les habitants du pays (bon eux ils peuvent faire des réserves... alors quel intérêt?). Vous imaginez si Christine Boutin déposait un projet de loi pour interdire la vente d'alcool à Noël? 

    Le but du voyageur (enfin, on pense) n'est pas de juger un pays mais d'essayer de le comprendre. Parfois, ça a été dur!

    Côté tourisme, le pire semble côtoyer le meilleur. Pour le meilleur, nous retiendrons (et nous n'avons vu qu'une petite partie des richesses du pays) les petites plages désertes et sauvages de la côte ouest qui nous ont vraiment séduites. Les temples aussi, que ce soit les modernes temples thais ou les temples khmers en ruines. C'est vraiment beau, et pour un peu que la végétation soit présente, on se croirait dans un monde perdu et oublié...

    En parlant de végétation, qu'en est il de la déforestation. Entre 1945 et 1975, la surface du pays recouverte par la forêt est passée de 61% à 34% et ces 11 dernières années, la Thaïlande a perdu 28% de ses forêts restantes. Tout ça essentiellement pour créer des infrastructures touristiques (surtout sur les iles), des plantations de palmiers et aussi parce que le commerce de certaines espèces prisées rapporte gros. Aujourd'hui, on voit qu'il y a des opérations de replantation mais cela fait vraiment artificiel. La mangrove en a pris un coup et certains écosystèmes sont irrémédiablement détruits. De même que la forêt primaire qui a quasi disparu... Le teck a lui aussi été rayé de la carte à cause de sa surexploitation pour faire de jolis meubles dans nos salons. Maintenant ils vont le chercher au Laos...

    Pour en revenir au tourisme, impossible de passer sous silence le tourisme de masse. C'est vraiment impressionnant mais les gens vont bien souvent dans les mêmes endroits, font les mêmes circuits avec les mêmes activités. Alors loin de nous l'idée de critiquer les voyages organisés, mais il faut savoir que cela atteint un niveau tel que la vie dans ces lieux est complètement déconnectée de la Thaïlande réelle. Les prix sont exorbitants, le tourisme sexuel très présent (et très visible), sans parler des problèmes écologiques sur les petites îles. L'attitude des locaux s'en ressent fortement avec un mépris certain pour les touristes (et une belle panoplie d'arnaques), on comprend...

    De là nous venait une réticence à nous rendre dans ce pays, genre, "on le fait parce que c'est obligé de passer par là pour rejoindre Singapour".

    Pour finir, parlons de ce que nous avons le plus aimé en Thaïlande. Peut être le plus important: la nourriture ;-) Elle est excellente, chaque repas est l'occasion de découvrir de nouvelles saveurs, une tuerie. A un moment ça devient même un véritable problème: trop de plats, pas assez de jours sur place et malheureusement nos 4 repas par jours ne nous ont pas permis de faire le tour de cette excellente cuisine. Il faudra revenir, rien que pour ça. 

    Les gens sont aussi très gentils, ils parlent un peu anglais et,du coup, ça facilite bien la communication. Curieux, ils se sont beaucoup intéressés à nous et nos vélos. Généreux aussi, la nourriture donnée gratuitement sur le bord de la route nous a beaucoup touché.

     

    Au final nous n'avons qu'un seul regret: celui de n'avoir profité que d'un seul mois de visa sur les deux disponibles, à cause de notre vol à singapour. Cependant, je crois que ce pays nous a plu parce que nous l'avons visité à notre guise, grâce au vélo. Pas sûr que cela nous plairait à pieds... Nos meilleurs souvenirs sont ces moments hors des sentiers battus où nous avons pu découvrir la "vraie" Thaïlande, ce qu'il est extrêmement difficile de faire à pieds. Comment donner la localisation d'une plage perdue ne figurant sur aucune carte à un chauffeur de taxi?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :