• Notre sejour a Luang Prabang

     Luang Prabang... Un nom que nous nous sommes souvent repetes, une ville tres attendue par nos organismes fatigues d'une route quasi non stop depuis Lijiang. C'est donc avec une certaine joie que nous sommes arrives en ville, surtout avec ce pont assez rigolo a prendre a velo: juste des planches de bois, interdit aux voitures! (la photo a ete prise un autre jour cependant).

    Notre sejour a Luang Prabang

    Nous avons cependant assez vite dechante, et meme failli reprendre la route dard dard. Et pourquoi donc? Pas facile a expliquer... Depuis Lijiang, nous avons evolue pendant un mois complet seuls, ne rencontrant que des chinois sur notre route. Pas d'occidentaux, personne ne parlant anglais, aucune infratructure touristique, nous avons donc vecu dans une immersion complete dans une Chine du sud peuplee de minoritees ethniques aux langues et coutumes diverses. Nous n'en avions pas conscience alors, mais quelle experience! Nous etions en quelque sorte des robinsons crusoe, du moins en esprit, avec seulement l'autre compagnon pour echanger et discuter. Notre seul guide etait notre atlas routier tout en chinois, les guides touristiques ignorant cette region puisque "il n'y a rien a y faire" (ce qui n'est pas faux... a part randonner!).
    Le nord du Laos etait certes depaysant, mais finalement ce n'etait ni plus ni moins qu'une enieme ethnie de croisee, avec des moeurs encore differentes.
    Sur ce, nous arrivons a Luang Prabang, et nous tombons sur des centaines et des centaines de blancs, se promenant en tenues tres... devetues, bieres a la main dans la rue, prenant les locaux en photo de maniere desobligeante, et j'en passe... Bref, des gros "beaufs" de base, qui doivent donner une belle image de l'occident aux locaux. Ces derniers ne se privent d'ailleurs pas pour nous rendre la pareille, ici c'est fini les sabaidee gratuits et les tapes dans les mains. On se fait aborder 50X par jour pour prendre un tuk tuk, aller voir les elephants ou les chutes d'eaux. La rue principale est blindee d'agences de "trek" pour aller faire ci ou ca, avec visite de villages "typiques" et compagnie. Les prix sont gonfles a bloc et tout se negocie a fond. Ca nous a fait extrement bizarre, car bien sur nous comptions encore en yens. Tout, tout etait 2X plus cher qu'en Chine, le comble pour un pays o combien plus pauvre! Un laotien de base ne prendra jamais un repas dans un restaurant du centre de Luang Prabang, son salaire y passerait! Et dans les faubourgs, les gens n'ont toujours qu'un robinet d'eau dehors sur le trottoir, pendant que les petits blancs ont la clim dans leurs hotelsl! Bref, on s'est pris une bonne claque dans la figure et le "recentrage" a ete vraiment difficile... Nous essayons d'oublier la Chine petit a petit et  d'apprendre a recompter en euros ou en dollars, mais dur de perdre une habitude bien ancree! Au bout de 5 jours ici cela va desormais beaucoup mieux, fort heureusement!
    Le ton de ce paragraphe ne se vaut pas pretentieux (genre nous on voyage a velo et on est les meilleurs), mais c'est simplement le constat (amplifie par le voyage a velo, peut etre), que beaucoup de touristes se comportent en terrain conquis sous pretexte qu'ils sont dans un pays pauvre, et ca c'est choquant. C'est ecrit partout qu'il faut etre respecteux, s'habiller decemment (surtout pour les femmes) car certaines choses choquent les locaux, et nous avons vu beaucoup de personnes tout simplement... s'asseoir sur ces simples requetes! La j'ai une petite pensee pour une bande de vietnamiens croisee aux chutes d'eau du coin qui sont restes litterallement scotches sur une fille se promenant... en bikini! Forcemment, ici les femmes se lavent dehors... mais sous des grandes jupes qui recouvrent tout! Les pauvres, ils en avaient la langue pendue par terre...

    Allez, c'est parti pour une balade en photos!  

    Le Wat Xieng Thong, vrai petit bijou avec son toit typique en bois a plusieurs niveaux:

    Notre sejour a Luang Prabang

    Des peintures partout sur les murs:

    Notre sejour a Luang Prabang

    Grosse envie de taper dedans, mais je n'ai pas ose....

    Notre sejour a Luang Prabang

    Une serie de peintures tres interessantes pour la suite:
    Ca, ca ne doit pas etre drole du tout, et c'est probablement tres douloureux!

    Notre sejour a Luang Prabang

    Un mauvais moment en perspective, faut esperer que le type va faire ca vite et propre.

    Notre sejour a Luang Prabang

    J'ai mal rien qu'a la regarder celle la...

    Notre sejour a Luang Prabang

    Un arbre de vie, en mosaique, c'est plus reposant non?

    Notre sejour a Luang Prabang

    Beaucoup de moines qui etudient dans les temples, tres jeunes. Nous avons eu de la chance, absolument personne lors de nos visites matinales! Un livre d'etude:

    Notre sejour a Luang Prabang

    J'ai oublie le nom du temple desole...

    Notre sejour a Luang Prabang

    Une vue sur Luang Prabang depuis Phu Si. Nous avons degouline de transpiration pendant la montee de 100m et 300 marches au sommet, il n'etait meme pas 11h mais il faisait deja plus de 35 degres... En ce moment, passe 9h30 la chaleur est insupportable jusque 17h... Nous nous sommes leves tot pour faire toutes ces visites!

    Notre sejour a Luang Prabang

    Le Wat Phol Phao, au sud est de la ville:

    Notre sejour a Luang Prabang

    Nous y avons trouve des fresques assez horribles, tres tres imagees... Par exemple, ce monsieur est dans une situation tres delicate! A choisir, je pense que je choisis l'elephant...

    Notre sejour a Luang Prabang

    La par contre, c'est dur de choisir. Peut etre une decapitation venue du ciel? Je prefere eviter d'arriver a une telle extremite...

    Notre sejour a Luang Prabang

    Fort malheureusement, il n'y a aucune explications lors des visites et c'est fort dommage. Lors de nos balades nous avons rencontre un moine tres sympa, mais son anglais etait trop limite pour nous expliquer toute ces images horribles. Donc, d'apres nos recherches: dans le boudhisme Theravana, pratique majoritairement en Asie du sud est, il y a une notion "d'enfer", comme sur les frontons de nos eglises. Sauf qu'ici, ce n'est qu'un lieu de passage temporaire, et non une vie eternelle. Les hommes sont enchaines par le cercle des renaissances infinies, sauf s'ils arrivent a atteindre le nirvana (la delivrance du cycle des renaissances) en suivant la voie enseignee par le boudha (je schematise, desole pour les imprecisions theologiques). Entre 2 renaissances, les gens font un petit passage en enfer (je vous passe la descriptions des multiples enfers qui existent avec les differents niveaux de souffrance), avant de renaitre sous une forme quelconque en fonction de leur karma (homme, femme, ou autre chose). Pareillement, ils peuvent aussi faire un petit tour dans un des multiples paradis qui existent s'ils ont ete sages sur terre.
    Bref, c'est interessant mais j'avoue que j'ai un peu de mal avec le boudhisme, des noms impossibles a retenir et trop de variantes, trop de courants. Difficile egalemet de separer la croyance "de base" des rites annexes, tout est aussi entremele que leurs Dieux avec 10000 bras... Faudra potasser ca en rentrant, j'ai le sentiment de passer a cote d'une partie du voyage a ne rien comprendre comme ca...

    Bon, cela reste neanmoins tres photogenique!

    Notre sejour a Luang Prabang

     

    Le Mekong a l'ouest de la ville (un peu a sec ici), sympa de barboter les pieds dans l'eau!

    Notre sejour a Luang Prabang

    Au final, nous sommes plutot contents de notre petit sejour ici malgre un debut difficile. En venant d'ailleurs, je ne pense pas que nous aurions ete autant choques. La vie est quand meme cool, la ville est reposante (en basse saison du moins) et jolie. Le soir nous avons beaucoup aime nous prendre un "fruit shake" (les fruits sont delicieux ici) que nous sirotions sur les bords du Mekong. Les petits dejeunes a base de cafe lao et de gaufres ou pankakes nous ont fait du bien au moral, de meme que les cocas frais que nous buvions a toute heure. Une sortie positive donc! Nous y avons fait aussi de chouettes rencontres avec d'autres touristes, souvent autour de la table! 

    Pour finir, 2 bons resto que nous recommandons: le dalilah's (50m a l'ouest de la poste), tres bon marche (pour la ville s'entend) au vu de l'excellente cuisine lao servie, ainsi que le dyen sabai avec sa fondue lao excellente! (et un cadre tres sympa, ainsi que les prix - mais justifies).

    Cette fleur est venue se poser a mes pieds tandis que nous prenions le frais a l'ombre. Le truc ultime du photographe amateur!

    Notre sejour a Luang Prabang

     


  • Commentaires

    1
    Sapotille
    Vendredi 21 Juin 2013 à 10:57

     

    Désolée pour ces impressions négatives provoquées par le tourisme de masse !

     

    Merci pour ces photos magnifiques !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :