• Un bout de nous...

    Vos questions les plus folles vous taraudent sans cesse? Vous rêvez de contacter les stars internationales que nous sommes (à prendre au moins au 10ème degré! ) mais vous n'osez pas? Pas de soucis, nous devançons vos désirs avec un auto-jeu de questions réponses.

    Pourquoi ce voyage?
    Pour aller au bout de mon rêve, partir avec mon sac à dos à la rencontre d'autres cultures, fouler de nouvelles terres, voir des merveilles... et découvrir une autre façon de vivre.
    Pour vivre mes rêves.

    En cours de voyage, ce qui t’a le plus manqué ?
    Rien de matériel. Juste ma famille, mes amis, mes collègues et les contacts avec les enfants.
    Des petits concerts « live » de musique traditionnelle des pays traversés

    Qu’as tu appris pendant ce voyage?
    Tellement de choses... à apprécier chaque instant, chaque petit bonheur, à me débrouiller n'importe où, à pédaler en faisant presque 1 avec mon vélo et surtout que l'homme est bon, hospitalier, généreux!!!
    La bonté, la générosité, sont des caractéristiques que l’on a rencontré partout et en bien plus grande « quantité » que ce à quoi je m’attendais. On m’a offert de l’aide et à manger. Je ne l’oublierai jamais.

    Ce que ça t'a apporté?
    Relativiser beaucoup de choses, savoir ce dont je suis capable, aller au bout de moi-même et développer mon mental.
    Du recul sur beaucoup de points. J’accorde moins d’importance qu’avant à certaines choses, ou inversement. Je suis aussi plus débrouillard, mais surtout j’ai énormément gagné en confiance en moi.

    Ce dont tu as eu le plus peur ?
    Des chiens!
    Allez vers l’inconnu, chaque jour.

    Ce que tu as le plus apprécié?
    Pédaler en discutant avec Pol sur le bord de la route, en refaisant le monde, en laissent mon esprit libre de divaguer et me sentir libre d'aller où cela me chante. Savoir que chaque soir sera différent et ne pas savoir où je dormirais le lendemain.
    Allez vers l’inconnu, chaque jour.

    Ce qui t’a le plus énervé?
    Que les gars du train thailandais voilent ma roue... grrrr et les taxis et bus qui ne se servent pas de leurs rétroviseurs...
    J’hésite entre les tuktuks qui nous alpaguaient tous les 5m à pieds ou les imbéciles qui voulaient nous renverser à vélo pour gagner 10s.

    Trois choses à mettre en plus dans tes sacoches pour un prochain voyage en vélo ?
    Franchement... je ne vois pas, je rajouterais juste une liseuse à la place de mon guitalélé.
    Moins de barrières mentales pour vivre encore plus intensément chaque instant présent.  Moins de peurs - Oui ma réponse est à coté de la plaque mais c'est mon blog, je fais ce que je veux! -. Mon gros pouf – dont j’ai été séparé pour la 1ère fois de ma vie depuis notre rencontre il y a 25 ans.

     Et dire que mes parents m'ont dissuadé de l'acheter quand j'étais petit alors qu'il est toujours aussi magnifique après toutes ces années!

    Un bout de nous...

     

    Quelles améliorations seraient à apporter pour un prochain voyage?
    Se laisser davantage de marge de temps, pour pouvoir s'arrêter plus longuement dans un endroit qui nous plait. Et puis, ne pas prendre de billet d'avion de retour car on ne sait jamais où l'aventure va nous mener.
    Prévoir beaucoup, beaucoup plus de temps… Notre billet retour était une énorme erreur.

    Tes phrases standard en cours de route?
    Tu as voulu aller au bout ton rêve, alors vas-y! J'ai mal aux fesses!!! Je hais ma selle! C'est vraiment trop beau. Je suis librrrreeeee!
    P’tain on crèv’ de chaud sous c’cagnard! Pfffiou, le vélo c’est sympa mais c’est vachement fatigant quand même. C'est pas moche hein?! La Chine c'est très pentu, j'ai mal au c*l !

    Quel a été le plus gros effort demandé?
    Le premier coup de pédale vélo chargé puis monter un col de folie le jour de mon anniversaire, mais quelle récompense au bout!
    Prendre la décision de partir. En voyage, le 1er coup de pédale pour quitter Chengdu (et je suis sérieux).

    Ce qui a été le plus dur
    Le jour au Laos, où l'on a grimpé un col sans trouver à manger. Et puis les tous débuts, où mettre ma pochette secrète me faisait stresser... sans, je me sentais mieux! Mais aussi de ne pas savoir parler chinois... quelle frustration de ne pas pouvoir échanger avec les enfants, les gens,...
    Tous les jours se redemander : c’est vraiment ça que tu voulais vivre avant de partir ? T’es vraiment heureux là ? Et prendre les décisions qui s’imposent le cas échéant…

    A quoi pensais-tu quand tu montais un col?
    A ce qui sera de l'autre côté de la montagne et qui sera à m'en couper le souffle.
    Que je ne voudrais pas être ailleurs. Le vélo à la montagne, c’est quand même quelque chose…

    Un bon moment du voyage?
    Il y en a trop... je dirais la découverte des paysages de rizières avec en fond des couleurs ocres après le premier col... des petites maisons en bois, des ânes... juste le rêve devant soi!
    Quand on a fêté nos 1000km sur le bord de la route sous les regard intrigués des paysans chinois.

    Ce qui n’a absolument pas fonctionné?
    La ceinture cache-billet... qui me stressait et qui était nulle... du coup elle est restée presque tout le temps au fond du sac.
    Le camping en Asie du Sud-est…

    Le meilleur moment de la journée?
    La douche chaude puis le bon repas du soir.
    Le repas du soir.

    Qui fait quoi?
    Je peste quand le col n'en finit pas d'en finir... ou la ligne droite, je potasse les guides de voyage, je joue de la musique, je chante sur mon vélo et je gère les pauses ravitaillement.
    Je fais la mécanique vélo, la navigation, et peur à Ariane en zigzagant sur la route près des voitures. J’ai aussi une propension à mettre un bordel pas possible dans la chambre avec seulement 2 sacoches, je cherche encore comment j’arrive à faire ça…


  • Commentaires

    2
    Sapotille
    Mardi 17 Septembre 2013 à 10:39

     

    Ce bout de vous est délicieux à lire ...

     

    A mon tour : ce qui m'a manqué durant votre voyage, ce sont des photos d'enfants asiatiques ...

     

    Merci  pour tous ces partages  tout au long  de votre périple.

    1
    Sabarwenn
    Mardi 17 Septembre 2013 à 07:40
    Merci de nous faire encore vivre un peu plus votre voyage! Vous lire est comme toujours magique!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :